Automatisation

La tendance de motoriser des volets existe déjà depuis un certain temps. Les protections solaires électriques n’augmentent pas seulement le confort d’utilisation, mais aident également à contrôler le climat intérieur de votre habitation, même lorsque vous êtes absents, car les moteurs font fonctionner les protections solaires selon les valeurs encodées.

Manœuvre

L’utilisation de protection solaire comprend différentes possibilités ; d’un interrupteur par volet par la commande par groupe jusqu’à l’installation sur un système de domotique existant. Mais choisir l’utilisation par télécommande est choisir la plus grande liberté. Vous pouvez commander vos volets de n’importe où dans le monde par PC, tablette ou smartphone.

Le grand avantage de ce type de manœuvre est qu’il y a un minimum de câblage, il suffit d’un câble d’alimentation vers le moteur, le moteur même est commandé par des émetteurs. Ce système sait de plus être étendu presque à l’infini selon vos besoins avec par exemples des capteurs de lumière, de température et de vent.

Émetteurs

Il existe deux types d’émetteurs : les émetteurs muraux et les télécommandes. En ce qui concerne les émetteurs muraux, vous avez le choix entre 4 différents écrans tactiles. Ses cadres sont disponibles en 8 couleurs différentes. Un émetteur télécommande, par produit ou par plusieurs produits, sait commander le tout avec un seul émetteur. Vous pouvez piloter vos produits par chambre, par étage, par façade, … Il existe plusieurs styles, adaptés aux besoins de chacun.

Capteurs

Un capteur de soleil commande la protection solaire automatiquement selon la luminosité. Les valeurs minimales et maximales sont réglables. L’apport de courant se fait par une cellule solaire, il n’y a donc pas besoin de prévoir un câblage additionnel. Dès que la température dans l’habitation atteint une certaine valeur, un capteur de température va à la recherche de luminosité et si il détecte assez de luminosité, il va envoyer la protection solaire vers une position déterminée au préalable.

Il y a deux types de protection de vent, le petit moulin traditionnel qui est fixé à la façade et alimenté par un câble. Mais il existe aussi un détecteur de mouvement qui est placé dans le profil d’avancée de la banne solaire et qui est alimenté par des piles.

Automatisation